Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue...

Bienvenue sur le site de la BarFixe! Le but de ce blog est de réveler les dessous de la vie locale et/ou politique de Bar-le-Duc. Bien entendu, toutes les personnes le souhaitant peuvent intervenir en laissant des commentaires sur chacun des articles. Un droit de réponse vous est aussi réservé si vous vous sentez personnellement concerné par un de nos articles. Pour exercer ce droit de réponse, ou pour nous communiquer des scoops ou infos bouillantes, n'hésitez pas à nous faire parvenir vos photos et/ou articles à barfixe@live.fr .
Pour recevoir les articles de BarFixe, dès leur parution, dans votre boite mail, inscrivez-vous à notre newsletter gratuite (pour en savoir plus
cliquez ici).

Prochains Conseils :

Prochaines réunions publiques du Conseil Municipal :



Prochaines réunions publiques de la Communauté d'Aglomération Meuse Grand Sud :



Ces réunions publiques se déroulent à 18h15 dans la salle du Conseil Municipal, en Mairie de Bar-le-Duc.

19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 06:00

La rédaction a rencontré Martine Huraut, chef de file de l'opposition municipale barisienne. Elle a accepté, elle, de répondre à nos questions !
Nous proposons donc à l'ancien Maire de Bar-le-Duc de revenir, ensemble, sur la baisse de population dans notre ville ainsi que sur la suppression du Festival RenaissanceS une année sur deux. Voici son interview BarFixe exclusive :

BarFixe : Selon le dernier recensement Bar-le-Duc perd 903 habitants (soit désormais 16 041 barisiens) alors que la Meuse gagne près de 1500 habitants de plus. Selon vous quels sont les facteurs responsables principalement de cette baisse démographique de la population barisienne ?


Martine Huraut : "Avant d’évoquer la situation de Bar-le-Duc, je tiens tout d’abord à me réjouir des 1 500 habitants gagnés par notre département. En observant les chiffres, on s’aperçoit que les augmentations de population les plus sensibles concernent l’Est de la Meuse, territoire qui profite du dynamisme économique et de la proximité du sillon lorrain et du Luxembourg.

Pour ce qui est de notre ville, il faut rappeler qu’au cours de ces dernières décennies, son bassin d’emploi a été amputé de plusieurs centaines d’emplois industriels (papeterie, bois, textile, fonderie,…) qui n’ont été compensés que partiellement par des emplois tertiaires (commerce et services), d’où l’important phénomène de migration observé.

Si nous voulons maintenir (voire augmenter) notre population, il est essentiel de rapprocher Bar-le-Duc des 2 grands bassins d’emplois que sont le sillon lorrain et l’Ile de France.

Cela passe par l’amélioration et le développement des voies de communication (dessertes ferroviaires, réseau routier, TIC).

Il est également important de renforcer l’attractivité de notre chef-lieu en termes d’image, de qualité du cadre de vie et de services à la population performants. Le projet urbain, que nous avons lancé en 2002, traduit tous ces objectifs en projets."

 


BarFixe : Dans l’Est Républicain du Mardi 06 janvier 2009, le Directeur des Affaires Culturelles de la Mairie de Bar-le-Duc annonce que le « Festival RaniassanceS » n’aura lieu, désormais, qu’une année sur deux. Qu’en pensez-vous ?


MH : "Je pense que c’est une erreur stratégique et un immense gâchis !

Si notre festival a pu se faire, en moins de 7 ans, une place dans le paysage régional et national, c’est parce qu’il était original et d’une très grande qualité.

Le rendre biennal revient à le condamner à l’oubli dans le cœur des festivaliers, des barisiens mais aussi des financeurs car, faut-il le rappeler, de nombreuses villes sont sur les rangs pour prendre notre place.

C’est aussi un immense gâchis au regard de la mobilisation de toutes celles et ceux qui ont œuvré pour son succès : l’équipe du festival, bien sûr, mais aussi les associations et les bénévoles plus nombreux chaque année.

Enfin, la disparition du festival RenaissanceS privera notre territoire de ses retombées, à la fois en termes d’image, mais aussi en termes économiques (plus de 20 000 visiteurs et 50 compagnies qui consommaient sur place)."

 


BarFixe : Les débuts d’années sont souvent le meilleur moment pour faire le point concernant une action menée durant toute une année. Selon vous, quel est le bilan de début de mandat de Mme Jaquet, Maire de Bar-le-Duc ?


MH : "Le début de mandat de Madame JACQUET se place avant tout sous le signe de la démolition car, pour l’instant, aucun débat n’a eu lieu sur des projets nouveaux.

Démolition avec l’abandon de la rénovation du Hall des Brasseries, qui nous prive d’une grande salle de spectacles et d’animations.

Démolition encore avec la disparition de la programmation municipale au théâtre (fini les pièces de Boulevard !) et celle annoncée de notre festival RenaissanceS.

Nous restons très vigilants sur le devenir des autres projets, comme la gare multimodale ou la requalification de centre ville, que nous avons initiés et qui sont fondamentaux pour le devenir de notre cité."

 


BarFixe : Vous avez perdu votre fauteuil de Maire il y a quelques mois. Depuis, professionnellement, que faites-vous ? Quels sont vos projets professionnels ?


MH : "J’ai repris une année d’études supérieures à Nancy pour me ressourcer, d’une part, et aussi pour capitaliser sur ce qui m’a passionné durant mon mandat de Maire : l’aménagement urbain."

 


BarFixe : Et politiquement ? Quels sont vos projets ?


MH : "Pour l’instant, je m’investis dans mes 2 mandats, ceux de Conseiller régional et de chef de file de l’opposition municipale."


 

BarFixe : En ce mois de Janvier, quelle est la meilleure chose que nous pouvons vous souhaiter ? Quelles sont vos bonnes résolutions pour 2009?


MH : "Une année douce, riche et passionnante !"

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

videoman 04/04/2009 22:01

ha ben tiens , pour le peuple du pain et des jeux ... y npus manquerais plus que le tour de france comme l autres fois ..
on nous prend pour des truffes ?

Marc 24/01/2009 17:08

Allons-nous vous revoir sur une liste aux prochaines régionales ?

Pierre 19/01/2009 09:57

Alors Madame Huraut, je vous souhaite une année douce, riche et passionnante !
;-)