Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue...

Bienvenue sur le site de la BarFixe! Le but de ce blog est de réveler les dessous de la vie locale et/ou politique de Bar-le-Duc. Bien entendu, toutes les personnes le souhaitant peuvent intervenir en laissant des commentaires sur chacun des articles. Un droit de réponse vous est aussi réservé si vous vous sentez personnellement concerné par un de nos articles. Pour exercer ce droit de réponse, ou pour nous communiquer des scoops ou infos bouillantes, n'hésitez pas à nous faire parvenir vos photos et/ou articles à barfixe@live.fr .
Pour recevoir les articles de BarFixe, dès leur parution, dans votre boite mail, inscrivez-vous à notre newsletter gratuite (pour en savoir plus
cliquez ici).

Prochains Conseils :

Prochaines réunions publiques du Conseil Municipal :



Prochaines réunions publiques de la Communauté d'Aglomération Meuse Grand Sud :



Ces réunions publiques se déroulent à 18h15 dans la salle du Conseil Municipal, en Mairie de Bar-le-Duc.

30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 06:00

« Ce qu’il reste des anges », dit-elle de ses sculptures, empreintes de corps disparus, enfuis. Suspendus, ils flottent, irréels, blancs, vides ! 

Depuis quelques années, Fanny Alloing s’applique à saisir le murmure des anges.

Elle dit : « j’aime les gens et je suis chacun d’eux » Le moulage est un moment primordial, un temps décisif, échange silencieux et concentration. Formes pures, figées, les corps émergent lentement, immaculés, ouverts. Visages immobiles, pâles, sans regard. Impassibles, en aucun point, troublés par notre prétentieuse agitation, ils restent là, hors du monde et cependant tout près de nous, bienveillants, protecteurs, anges gardiens. La légèreté des matériaux, bandes plâtrées, soie, papier, laisse voir comme de la peau en transparence, l’intérieur autant que l’extérieur. La profondeur révélée derrière l’apparence. Il se dit là quelque chose sur la fragilité de la forme humaine ; on chuchote un au-delà de la chair !

Abandonnées lors d’un passage sur la terre ces blanches chrysalides ne seraient-elle pas justement l’enveloppe de l’âme ? Une porte s’est ouverte, nous sommes invités à méditer. Sans bruit et avec infiniment de douceur, nous sommes conviés à contempler l’inconnu, le grand vide, l’immensité à laquelle nous appartenons. Dans la tendre lumière d’une chapelle, une cérémonie paisible est offerte à nos regards ; elle témoigne des cycles de l’existence, nous conte le passage du temps, les transformations de toute une vie. Et si ces êtres pâles, si tranquilles et si beaux nous parlaient simplement de la disparition des corps, de la mort inévitable. 

Retrouvez l'exposition « Ce qu’il reste des anges… » de Fanny ALLOING du 1er  juillet au 30 août 2009 à l’espace Saint Louis (Ville Haute). Vernissage le Mercredi 1er Juillet à 18h30. Organisée par l'association "Expressions".

Beauté et fragilité du chemin : « être et disparaître ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires