Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue...

Bienvenue sur le site de la BarFixe! Le but de ce blog est de réveler les dessous de la vie locale et/ou politique de Bar-le-Duc. Bien entendu, toutes les personnes le souhaitant peuvent intervenir en laissant des commentaires sur chacun des articles. Un droit de réponse vous est aussi réservé si vous vous sentez personnellement concerné par un de nos articles. Pour exercer ce droit de réponse, ou pour nous communiquer des scoops ou infos bouillantes, n'hésitez pas à nous faire parvenir vos photos et/ou articles à barfixe@live.fr .
Pour recevoir les articles de BarFixe, dès leur parution, dans votre boite mail, inscrivez-vous à notre newsletter gratuite (pour en savoir plus
cliquez ici).

Prochains Conseils :

Prochaines réunions publiques du Conseil Municipal :



Prochaines réunions publiques de la Communauté d'Aglomération Meuse Grand Sud :



Ces réunions publiques se déroulent à 18h15 dans la salle du Conseil Municipal, en Mairie de Bar-le-Duc.

16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 22:14

bancs-terrasses-de-griesheim.JPGDepuis quelques temps les dégradations pleuvent sur notre belle cité.

 

Après des traces d’encre indélébile sur les pavés tout neufs de la rue et du pont Notre Dame, ce sont les bancs des toutes nouvelles Terrasses de Griesheim qui ont connus, quelques jours seulement après leur inauguration, qui ont été vandalisés.

 

Mais la semaine dernière fut l’une des pires de l’année ! Les Terrasses de Griesheim ont été à nouveau vandalisées (de nouveaux bancs ont cédé aux attaques…), des poubelles ont été incendiées à quelques mètres du commissariat, un des nouveaux énormes pots de fleurs de la rue Bar-la-Ville a été renversé et, clou du spectacle, des véhicules ont été repeints en noir dans le quartier de Couchot

 

Les plaintes des barisiens affluent sur la boite mail de notre blog. L’insécurité serait-elle de retour dans notre cité ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by BarFixe - dans Indiscrétions
commenter cet article

commentaires