Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue...

Bienvenue sur le site de la BarFixe! Le but de ce blog est de réveler les dessous de la vie locale et/ou politique de Bar-le-Duc. Bien entendu, toutes les personnes le souhaitant peuvent intervenir en laissant des commentaires sur chacun des articles. Un droit de réponse vous est aussi réservé si vous vous sentez personnellement concerné par un de nos articles. Pour exercer ce droit de réponse, ou pour nous communiquer des scoops ou infos bouillantes, n'hésitez pas à nous faire parvenir vos photos et/ou articles à barfixe@live.fr .
Pour recevoir les articles de BarFixe, dès leur parution, dans votre boite mail, inscrivez-vous à notre newsletter gratuite (pour en savoir plus
cliquez ici).

Prochains Conseils :

Prochaines réunions publiques du Conseil Municipal :



Prochaines réunions publiques de la Communauté d'Aglomération Meuse Grand Sud :



Ces réunions publiques se déroulent à 18h15 dans la salle du Conseil Municipal, en Mairie de Bar-le-Duc.

18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 06:00

entre-terre-et-ciel.jpgJusqu’au 24 octobre 2010, dans le superbe cadre de l’espace Saint-Louis en Ville-Haute à Bar-le-Duc, Angélique Bègue expose peintures à la tempéra, photos et présente un court métrage autour du thème Femme entre terre et ciel. La spiritualité, les sentiments et le corps féminin sont au cœur des œuvres présentées.

 

<< Vois-tu qui je suis et toi sais-tu qui tu es ? >>

 

Julien Green écrivait : « Il n’y a jamais que deux types d’humanité que j’aie vraiment bien compris, c’est le mystique et le débauché, parce que tous deux voient aux extrêmes et cherchent, l’un et l’autre, à sa manière, l’absolu. » Entre Terre et Ciel, de la débauche au mysticisme, Angélique Bègue réunit en elle ces « deux types d’humanité », toujours en quête d’absolu.

L’originalité de cette artiste réside en ce va-et-vient entre le symbolisme qu’elle exprime dans ses tempéras profanes, et la réalité raffinée de ses représentations du corps féminin et de ses sentiments.

 

Elle profite de ce lieu rare et élégant, une chapelle néo-gothique, pour présenter dans une continuité de son travail pictural, sa première vidéo, court-métrage muet, conte cruel d’une vie réelle mimée par elle-même. Une magnifique installation de peintures, photographies et vidéo dans une ancienne chapelle néo-gothique

 

Exposition ouverte jusqu’au dimanche 24 octobre 2010 inclus à l’espace d’art contemporain Espace Saint Louis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires