Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue...

Bienvenue sur le site de la BarFixe! Le but de ce blog est de réveler les dessous de la vie locale et/ou politique de Bar-le-Duc. Bien entendu, toutes les personnes le souhaitant peuvent intervenir en laissant des commentaires sur chacun des articles. Un droit de réponse vous est aussi réservé si vous vous sentez personnellement concerné par un de nos articles. Pour exercer ce droit de réponse, ou pour nous communiquer des scoops ou infos bouillantes, n'hésitez pas à nous faire parvenir vos photos et/ou articles à barfixe@live.fr .
Pour recevoir les articles de BarFixe, dès leur parution, dans votre boite mail, inscrivez-vous à notre newsletter gratuite (pour en savoir plus
cliquez ici).

Prochains Conseils :

Prochaines réunions publiques du Conseil Municipal :



Prochaines réunions publiques de la Communauté d'Aglomération Meuse Grand Sud :



Ces réunions publiques se déroulent à 18h15 dans la salle du Conseil Municipal, en Mairie de Bar-le-Duc.

3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 06:00

Le Festival RenaissanceS de cette année n’a pas fini de faire hurler les gens… Après la grogne des bénévoles, celle des spectateurs concernant l’augmentation des spectacles payants, ou encore celle des artistes voici la grogne des riverains !

 

 

Une de nos plus fidèles lectrices de la rue de Naga vient de nous faire parvenir le mail suivant :

 

roulottes-naga-1.JPG« Evénement permettant de faire connaitre la cité ducale dans toute la région et au-delà des frontières lorraines, le festival est en passe de devenir un monument….et qui dit monument dit imposant, voyant….bruyant ?

 

 En tout cas, les habitants de la rue de Naga vont en avoir plein la vue ! Depuis lundi, les roulottes se sont installées derrière les logements…alors que les locataires n’en ont été informés, que mardi !

 

En effet, quelle ne fut pas leur surprise de trouver un petit mot leur indiquant que le terrain derrière leur bâtiment, qui sert accessoirement de terrain de jeux pour les enfants du bloc (aire de jeux aménagée) allé être squatté par les roulottes des acteurs du festival…

 

La réquisition des distractions de leurs enfants ne suffisant pas, les habitants ont aussi eu la joie de se voir restreindre le nombre de places de parking (déjà peu adapté au nombre de locataire)…sachant que dans le même temps, une entreprise de peinture vient stationner tous les matins plusieurs véhicules afin d’effectuer des travaux de rénovation… « on va se garer où nous ? » se demandent les locataires…Vous me direz, le festival n’a lieu que du 2 au 4 juillet, certes, mais l’interdiction de stationner court du dimanche 27 juin (NB interdiction déposée dans les boîtes aux lettres le 29 juin, la communication de l’OPH se fait toujours en temps et en heure) au mardi 6 juillet…soit très exactement pour une durée de 9 jours.

 

roulottes-naga-WC.JPGLa vue ne sera pas le seul sens affecté par cette irruption : des toilettes et douches ont été installées afin que les « forains » puissent effectuer leurs besoins primaires…Chose logique. Seulement ces commodités ont été placées, juste à côté de l’entrée des logements, sur le trottoir !! Toujours aussi logique ?

 

Quoi qu’il en soit, cette année, la logistique n’est pas de mise, et pour une fois, l’Est Républicain n’a pas entièrement tort : « Festival RenaissanceS la rue est aux artistes» ou plutôt la rue de Naga. D’ailleurs, il faut rendre grâce à ce journal : il fut gratuitement distribué aux habitants de la rue de Naga, le jour de l’installation ! Qu’ils sont forts »

 

Voilà qui est dit. Quand pour certains le Festival ne dure que 3 jours, pour d’autres, il semble s’éterniser. Espérons donc que l’Office HLM réparera ses erreurs et écourtera au moins la durée des restrictions de stationnement…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

anonyme 04/07/2010 12:09


Il faut bien mettre des douches et toilettes pour les forrains et puis si il faut faire attention à où on les mais et ben dit donc, sa dure qu'un week end


CHRISTOPHE 04/07/2010 00:00


Samedi aux infos de France 3, une interview du directeur du festival renaissance, en cela rien de choquant, c’est plutôt même flatteur. Un très beau reportage s’en suit, franchement super sympa,
j’ai même aperçu un de mes enfants en arrière-plan, cool, sauf que…. Quand j’entends le discours du directeur, là, cela m’interpelle.
Il annonce pour le spectacle du soir 10.000 personnes, heu, à mon avis il devait penser 1000, mais comme tout augmente il à rajouté un zéro.
Je continue, à la question pourquoi il n’y a plus de gens costumés dans les rues. Réponse, le festival doit évoluer, devenir plus moderne.
Ce n’est pas possible d’entendre ce genre de propos, évoluer, je suis tout à fait d’accord, mais de préférence dans l’identité fondatrice du festival, à savoir renaissance.
Il parle de renaissance, d’évolution artistique, de modernité, OK, mais alors il faut changer l’intitulé du festival et lui donner une nouvelle identité.
Le fond du problème est pourtant simple, à nouveau directeur, nouvelles idées, chose que je peux comprendre, mais alors, si dans quelques années le directeur vient à changer, et que celui-ci
souhaite revenir au fondement de ce qui à fait le festival renaissance, là, franchement le public risque de ne plus si retrouver.
Mais bon, comme en politique, le citoyen râle, l’élu, lui continu sur sa lancé, sans la moindre considération pour la population.
Un dernier mot, surtout éviter de parler d’histoire, de devoir de mémoire, ou de renaissance, car, si devoir il y à, il ne peut passer que par le respect de celui-ci. Comprenne qui voudra.


CHRISTOPHE 03/07/2010 10:10


Bis répétita, 13e édition du festival renaissance, et toujours le même problème, à savoir le stationnement sois disant réservé aux habitants de la ville haute.
T’a beau avoir un badge, il ne te sert pas à grand-chose, hier soir un parking plein à craquer, donc impossible à te garer, des rues ou tu ne peux pas y aller non plus, etc etc.
Mais la cerise sur le gâteau, elle nous tombe dessus tel un coup de soleil, c’est le prix des animations proposé, récession économique oblige, tout doit, augmenter, encore une fois la culture
devient de plus en plus élitiste.
Attention famille avec 2 ou 4 enfants tu vas raquer, ton porte-monnaie ne sera pas imperméable au cout du festival.
Même si je défends farouchement le festival pour que celui-ci reste une carte de visite de Bar-le-Duc, je ne cautionne pas du tout cette montée en puissance de faire payer les attractions.
Bon il est vrai aussi que la culture coute plus qu’elle ne rapporte, mais il y a un moment ou il faut savoir ce que l’on veut.