Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue...

Bienvenue sur le site de la BarFixe! Le but de ce blog est de réveler les dessous de la vie locale et/ou politique de Bar-le-Duc. Bien entendu, toutes les personnes le souhaitant peuvent intervenir en laissant des commentaires sur chacun des articles. Un droit de réponse vous est aussi réservé si vous vous sentez personnellement concerné par un de nos articles. Pour exercer ce droit de réponse, ou pour nous communiquer des scoops ou infos bouillantes, n'hésitez pas à nous faire parvenir vos photos et/ou articles à barfixe@live.fr .
Pour recevoir les articles de BarFixe, dès leur parution, dans votre boite mail, inscrivez-vous à notre newsletter gratuite (pour en savoir plus
cliquez ici).

Prochains Conseils :

Prochaines réunions publiques du Conseil Municipal :



Prochaines réunions publiques de la Communauté d'Aglomération Meuse Grand Sud :



Ces réunions publiques se déroulent à 18h15 dans la salle du Conseil Municipal, en Mairie de Bar-le-Duc.

28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 06:00

Mairie-vue-du-parc-2.JPGTous les barisiens ont désormais reçu leur magazine municipal BarInfo des mois de Juillet et Aout 2010. Cependant, nombreux d’entre nous l’ont reçu accompagné d’un autre bulletin, celui des écologistes de Bar-le-Duc.

 

 

Depuis cette distribution « conjointe » les rumeurs vont bon train concernant son financement…

 

Qui a payé l’impression et surtout la distribution de cette feuille de chou tirée à quelques 10 900 exemplaires ? Des fonds municipaux ont-ils servi pour distribuer le petit magazine écolo de l’Adjoint au Maire en charge des Finances de notre commune ? A quelques mois des élections cantonales où ce même Adjoint affrontera celui aux Sports sur le canton de Bar-le-Duc Nord, les candidats ne seraient-ils pas en train de faire campagne en se servant de l’argent public ?

 

Ces nombreuses questions sont restées sans réponses jusqu'à maintenant, mais le climat de campagne électorale qui arrive devrait sans doute aider les choses à s’éclaircir…

 

 

 

 

 

ATTENTION :

Cet article a fait l'objet, le 05/08/10, du "Droit de Réponse" suivant :

 

Madame, Monsieur,

 

Je prends connaissance, à l’adresse suivante http://barfixe.over-blog.com/, d’un article intitulé « Traverses : une distribution surprenante… », Publié le 28 juillet 2010.

 

Aux termes de cet article, l’auteur s’interroge de la façon suivante : « Qui a payé l’impression et surtout la distribution de cette feuille de chou tirée à quelques 10 900 exemplaires ? Des fonds municipaux ont-ils servi pour distribuer le petit magazine écolo de l’Adjoint au Maire en charge des Finances de notre commune ? A quelques mois des élections cantonales où ce même Adjoint affrontera celui aux Sports sur le canton de Bar-le-Duc Nord, les candidats ne seraient-ils pas en train de faire campagne en se servant de l’argent public ? ».

 

En ma qualité d’Adjoint au Maire en charge des Finances de Bar-le-Duc, nommément désigné, je vous précise que le journal Traverse, publication de l’association loi 1901 Ecologie Politique Meusienne,  déclarée en Préfecture sous le numéro 2434, existe depuis près de 15 ans, et que ce journal fait l’objet d’une déclaration de presse sous le numéro ISNN 1268 0095.

 

S’agissant précisément du financement d’EPM et de TRAVERSE, ils sont assurés à la fois par la cotisation annuelle des adhérents et par le reversement de la part d’élus, d’une partie de leurs indemnités.

 

L’impression de ce journal est assurée depuis le début de sa publication par ILCP et sa distribution par la régie de quartier, faisant ainsi travailler une entreprise locale et un chantier d’insertion.

 

Rien dans tout cela n’est financé par la Mairie et toutes allégations contraires même dubitatives, constituent des propos diffamatoires.

 

Je vous remercie, comme vous le proposez d’ailleurs sur votre blog, de publier cette réponse à la suite immédiate de l’article précité, et non à la suite des commentaires déjà publiés.

 

Cette publication devra intervenir dans le délai de trois jours suivant la réception de la présente.

 

A défaut, je serais amené à considérer que vous me refusez l’exercice d’un droit de réponse, et qu’en conséquence, je serais bien fondé à engager toute procédure à même de faire valoir mes droits.

 

D. AYNES

Directeur de Publication de TRAVERSE

Maire-adjoint de Bar-le-Duc

Vice-président de la CODECOM

 

P. MENOUX

Président d’EPM

Directeur de publication

 

 

Droit de réponse publié le 06/08/10 à 23h49

 

Repost 0
Published by BarFixe - dans Indiscrétions
commenter cet article
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 06:00

Un barisien très intéressé par la vie de notre belle cité vient de lancer une pétition pour la conservation du Festival RenaissanceS. En effet, Christophe Désiront, connu pour ses « coups de gueule » dans les colonnes de l’Est Républicain ou encore sur notre blog vient de lancer un appel à toutes les personnes souhaitant protester contre le « massacre » du festival barisien :

 

fest-ren-2010-en-danger.JPG« Si vous aimez le festival renaissance, comme moi je l’aime, si vous pensez que celui-ci doit faire un retour aux sources et ainsi retrouver sa splendeur d’hier. Je vous invite à signer cette pétition et me faire part de votre ressentiment, votre avis, votre vision de ce que doit être ce joli festival.

Pour mémoire, il se déroule dans un quartier de la ville haute de Bar-le-Duc, plus exactement dans le quartier renaissance. Sa raison d’être est justement liée à ce quartier et à son histoire. L’espace de quelques jours, le temps s’arrête et offre une parenthèse sur le présent. Des artisans, des commerçants, des bénévoles parés des habits de cette époque, nous font revivre une page d’histoire révolue.

À cela, s’ajoutent, des troubadours, des musiciens, des gens du spectacle, aux mille et une couleurs. Le retour en arrière fonctionne, nous retrouvons notre âme d’enfant et ainsi profitons de cette manifestation.

Cette année, l’identité du festival a perdu de son sens, la modernité, la dispersion des spectacles lui à fait perdre sa raison d’être, ce pourquoi il fut crée. La réalité est évidente pour nombreux d’entre nous.

C’est au travers de votre soutien que je m’engage au nom des signataires de faire entendre la voix silencieuse des Barisiens, barisiennes et d’ailleurs, près des autorités compétentes qui d’une certaine manière tue à petit feu la version originale du festival renaissance. Christophe DESIRONT. »

 

Pour signer cette pétition, rien de plus simple, il vous suffit d’envoyer vos noms, prénoms et adresse par mail à cyrus55000@live.fr. Une affaire à suivre !

Repost 0
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 06:00

Dimanches-du-parc-2010.jpgComme chaque année la célèbre animation dominicale de Bar-le-Duc reprend du service au Parc de l'Hôtel de Ville.

 

Les "Dimanches du Parc" vous feront danser toutes les semaines jusqu'à la fin du mois d’aout avec une programmation triée sur le volet ! Cette année découvrez Alifair, Cello-Loops, Annabel, LéOparleur, Lucas ou encore Weepers Circus.  Retrouvez toute la prog sur le MySpace des "Dimanches du Parc" en cliquant ici.

 

En exclusivité, ce dimanche 15 aout, vous pourrez même entendre les douces mélodies de Lilicub. Ce groupe qui est au départ un trio composé de Catherine Diran, Benoît Carré et Philippe Zavriew. Ils se rencontrent lors d'un festival de jazz à Aiguillon en 1992. Fin 1993 ils signent avec le label Remark et sortent leur premier single, "Au bout du compte" début 1995. Leur deuxième single "Voyage en Italie" assure leur renommée en se plaçant 1er au Top 50 pendant l'été 1996. Lilicub est nommé aux Victoires de la musique en 1997 dans la catégorie Révélation de l'année, et reçoit le prix Sacem Roger Seiller du Meilleur groupe français en 1998. En 2005, le duo entame une longue tournée, Honda legen, dans toute la France pour promouvoir de nouvelles chansons. Cette tournée sera le point de départ d'un nouvel album, puisqu'en 2008, Lilicub sort "Papa a fait mai 68" et fait de l'intime un nouveau champ d'expérimentation.

 

Repost 0
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 06:00

cérémonieL’actuel Préfet de la Meuse a été nommé Préfet de l’Isère, hier en Conseil des Ministres (Pour voir le compte-rendu des nominations individuelles du mercredi 21 juillet 2010, cliquez ici).

A ce jour nous ne connaissons pas le nom de son successeur ni la date précise à laquelle se fera la passation de pouvoir.

Repost 0
Published by BarFixe - dans Indiscrétions
commenter cet article
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 06:00

1.JPGAlors que le célèbre festival barisien avait lieu il y a quelques jours, beaucoup se demandent s'il n’est pas en train de mourir à petit feu…

Beaucoup de réactions nous sont parvenues depuis la fin de la manifestation. Certaines ont retenu notre attention, nous vous proposons de vous en publier quelques passages :

 

Marie nous écrit concernant les conflits d’intérêts qui semblent planer autour de la manifestation : « Le festival n’est plus un festival pour Bar-le-Duc et les barisiens mais une véritable machine de communication pour certaines troupes de théâtre en particulier… La programmation n’est plus faite pour plaire au public mais pour privilégier les troupes influentes pour les carrières des uns et des autres… D’ailleurs, l’édito du programme n’est-il pas un véritable faire valoir pour une personne en particulier ?  Tout n’est que petits arrangements entre amis ! Pour preuve : Le spectacle mettant en scène des livreurs qui a été programmé dans les communes de la CODECOM a été nettement recommandé par une lettre envoyée à tous les Maires… Est-ce une simple ingérence ou des moyens publics ont-ils été mis à la disposition de certains groupes pour assurer leur promotion ? Que devient la ville dans un festival qui sert la promotion personnelle et plus celle de Bar-le-Duc Ville Renaissance ?? Il n’est qu’à regarder le journal télévisé de France 3 réalisé en direct du festival… ».

 

9.JPGFranck, lui, tient à nous préciser les gros changements de cette édition : « Les deux seules vrais modifications artistiques sont la disparition des musiques anciennes et des personnes se baladant en costume sur le marché RenaissanceS. Pour ce qui est des costumes, je déplore cette décision purement injustifiée ! Ne sommes-nous pas une ville d’Art et d’Histoire ? Cela est-il si kitch de faire un petit rappel historique ou les élus (qui jusqu'à cette année se sont toujours pliés au jeu en se déguisant) se trouvent-ils trop importants pour oser revêtir l’habit renaissance ? Pour ce qui concerne la musique ancienne, personnellement je trouve cela dommage mais pas totalement injustifié puisque je connais le prix que peuvent se vendre de telles représentations, par contre, si on supprime les choses coutant le plus cher et qu’on ne les remplace pas c’est un peu dommage… Cela commence vraiment à se voir qu’on met moins de moyen dans cette manifestation… Surtout si on regarde la part de spectacles d’humour qui tend à disparaître ! »

 

John, pour sa part, a décidé de nous parler de l’orientation écolo du festival : « Le festival s’engage dans une démarche plus respectueuse de l’environnement. C’est écrit ainsi sur le programme. Quoi de plus que les autres années en matière de respect de l’environnement ? Les toilettes sèches ? Elles étaient déjà en place (et à la même place) les années précédentes. Les gobelets consignés ? Ils étaient déjà en place les autres années, à une seule différence près : ils n’étaient pas estampillés Festival 2010 comme cette année et pouvaient être réutilisés les années suivantes... Covoiturage ? Il y en a toujours eu… Les poubelles de tri sélectif ? Ok, c’est la première année que je les remarque, mais bon, deux bacs posés à l’écart (tellement bien décorés qu’on ne se rendait même pas compte que c’était des poubelles…), dans un coin totalement vide du marché de la ville haute, est-ce vraiment ca qui permettra à notre planète de tourner plus longtemps ? »

Repost 0
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 06:00

Christophe Désiront, barisien désormais connu de part ses diverses prises de positions dans les médias locaux, a décidé de réagir concernant la UNE du Bar Info (le bulletin municipal, disponnible sur le site de la Mairie, en cliquant ici) de juillet/aout 2010 (qui vient d'arriver dans nos boîtes aux lettres) :

 

 

Bar-Info-Juillet-Aout-2010.jpg« La vérité n’est pas toujours bonne à dire, pire même à entendre. À la lecture de Bar info, les bras m’en tombent… Mon cœur s’est arrêté à la lecture du gros titre : 43000 raisons d’être ravie ?? Avant de lire la suite je me suis dit, tiens la population de Bar-le-Duc a poussé d’un coup mais, que nenni, ce serait le nombre précis de spectateurs qui sont venus au festival renaissances.

 

Ce qui est bien quand on nous donne un chiffre c’est qu’en général celui-ci n’est pas vérifiable. Pour ce type de comptage par exemple, une personne qui vient le samedi et qui revient faire un tour le dimanche compte pour deux, donc si elle est venue aussi le jeudi et le vendredi… Bon vous avez compris.

 

Fidèle que je suis du festival renaissance depuis 2002, j’ai pu tout au long de ces années, apprécier l’évolution et le savoir-faire des artisans créateurs de ce dit festival. Mais depuis l’année dernière, déjà j’avais trouvé que le festival perdait un peu de son aura. Remis en cause, son existence semblait menacée, en essayant de ne le faire qu’une année sur deux, de le moderniser et ainsi lui faire perdre son identité initiale. Volonté cachée peut être de le tuer, de le transformer en un simple festival de rues. Pourquoi pas ? Me diriez-vous. Je suis d’accord avec vous, mais si tel est le cas, alors qu’ils le fassent réellement et disent haut et fort qu’ils ne veulent plus du festival RenaissanceS.

 

La vérité ne sort pas grandie de ce joli comptage, les organisateurs nous prennent pour des imbéciles ou devraient vraiment retourner à l’école pour apprendre à compter.

 

Le chiffre annoncé ne peut pas être réel, la preuve est faite, il suffit de regarder les photos de samedi, de dimanche, prises dans les rues de la ville haute que vous avez publiées dernièrement sur votre blog. Peu de monde, peu d’exposants, peu d’animations… Une réalité, pour ceux qui ont fréquenté le festival, une autre pour les organisateurs… A mon avis ils n’ont pas vu ou vécu la même chose !

 

Peut-être que le problème est tout simplement ailleurs… S’il y a eu moins de spectateurs cette année que l’année dernière (ce qui est possible vu que la précédente édition avait amené la polémique) cela impliquerait un mauvais résultat, donc une remise en cause des organisateurs. Mais si, grâce à un comptage peu scrupuleux on arrive à faire croire le contraire, on sauve sa place…

 

Pour finir, ne cherchez pas à comprendre ce chiffre, je vous donne déjà celui de l’année prochaine, avec en prime le titre de bar info : "50.000 raisons de mentir aux Barisiens et Barisiennes".

 

La messe est dite. ».

 

Repost 0
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 06:00

 Jean-MEDARD.JPG« Je suis né en 1949 à Berck-Plage. Je vis en Meuse. Sculpteur autodidacte, je glane, de longue date, des morceaux de bois, des matériaux organiques, des objets dérisoires, toutes sortes de débris dont la forme, la matière, la texture, la couleur, la patine… résonnent en moi. Je les assemble, comme d’autres assemblent les mots, pour créer des présences poétiques, pour raconter des histoires du passé, de mon enfance ; mes rêves… Au fil des années, il m’apparaît que l’homme est devenu mon principal sujet. Je lui donne une dimension grotesque, carnavalesque, caricaturale pour mieux souligner le tragi-comique de la condition humaine.

Dans mon univers, solitude, nostalgie, humanité et humour noir se côtoient en un cortège de personnages baptisés Natus "formant une étrange communauté qui n’étouffe pas leur particularité. Une forme d’organisation collective qui ne broierait pas l’individu. Autant à l’opposé de l’armée que du grégarisme de la consommation".

 Les Natus étaient peinards, à l’abri et bien au chaud dans leur boîte jusqu’à l’arrivée du grand cataclysme… »

 

 

 

Retrouvez "Les recalés de l'arche de Noé" par Jean MEDARD jusqu'au 29 Août 2010 à l'Espace Saint Louis de Bar-le-Duc.

Repost 0
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 14:05

david-walter-14-juillet-2010.jpgCe soir, mercredi 14 juillet 2010, David Walter sera en concert gratuit à Bar-le-Duc dans le cadre des festivités du 14 juillet, avec en première partie Aud (Folk / Nancy) et Fafa Mali Trio (Chanson Française / Commercy).

 

Ces concerts gratuits (organisés par l’Association "Be Real" : http://association-be-real.voila.net) commenceront à partir de 19h30 au Stade de la Côte Ste Catherine à  Bar-le Duc. Buvettes et Restauration sur place.

 

Juste après ces spectacles, un grand feu d'artifice sera tiré au même endroit.

Repost 0
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 09:39

gymnase-cote---vue-bar-le-duc.jpgCette année le défilé du 14 juillet barisien aura lieu ce mardi 13 juillet à partir de 19h15 dans le Boulevard de la Rochelle.

 

Parallèlement, un grand bal populaire animera la place des Minimes, ce mardi 13 juillet, dès 19h00, jusqu’au bout de la nuit. Voir article "Bal Populaire du 13 juillet... ".

 

Le célèbre spectacle du 14 juillet aura lieu, comme les années précédentes, au stade de la Côte Sainte Catherine à partir de 19h30 et sera suivit du célèbre feu d’artifice (qui ne devrait pas être tiré avant 23h00).

 

La rédaction de BarFixe vous souhaite une excellente Fête Nationale à toutes et à tous.

 

Repost 0
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 06:00

grilles-parvis-notre-dame2.JPGDepuis la semaine dernière les grandes grilles en fer forgé qui clôturaient le parvis de l’Office de Tourisme (rue Jeanne d’Arc) ont disparu. En effet, mardi, des ouvriers sont venus pour dégonder ces barrières et des camions bennes les ont emmenées loin du chantier…

 

Certes, les nouveaux aménagements du Quartier Notre Dame excluent littéralement la présence de ces grilles, mais que sont-elles devenues ?

 

La mairie avait promis de leur trouver une nouvelle affectation lors de la dernière réunion grilles-parvis-notre-dame.JPGd’information sur le sujet, hors, c’est en se rendant au Festival RenaissanceS qu’un de nos lecteurs les a retrouvées… En montant l’Avenue du Château, et en admirant le paysage, il s’est rendu compte qu’un amas de barreaux jonchait à même le sol dans l’ancienne cour du Collège Gilles de Trêves. Jolie nouvelle affectation non ?

 

Madame le Maire a soutenu (mardi soir, lors de la réunion publique sur la requalification du centre ville) que ces grilles étaient "stockées précieusement aux services techniques" et qu’elles seraient posées sur les murs d’enceinte de la cour du collège Gilles de Trèves lors des travaux de réhabilitation.

 

De nombreuses personnes le crient haut et fort : ces grilles sont de grande valeur, espérons donc seulement qu’elles n’auront pas disparu avant ces travaux…

 

Repost 0