Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue...

Bienvenue sur le site de la BarFixe! Le but de ce blog est de réveler les dessous de la vie locale et/ou politique de Bar-le-Duc. Bien entendu, toutes les personnes le souhaitant peuvent intervenir en laissant des commentaires sur chacun des articles. Un droit de réponse vous est aussi réservé si vous vous sentez personnellement concerné par un de nos articles. Pour exercer ce droit de réponse, ou pour nous communiquer des scoops ou infos bouillantes, n'hésitez pas à nous faire parvenir vos photos et/ou articles à barfixe@live.fr .
Pour recevoir les articles de BarFixe, dès leur parution, dans votre boite mail, inscrivez-vous à notre newsletter gratuite (pour en savoir plus
cliquez ici).

Prochains Conseils :

Prochaines réunions publiques du Conseil Municipal :



Prochaines réunions publiques de la Communauté d'Aglomération Meuse Grand Sud :



Ces réunions publiques se déroulent à 18h15 dans la salle du Conseil Municipal, en Mairie de Bar-le-Duc.

30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 06:00

« Ce qu’il reste des anges », dit-elle de ses sculptures, empreintes de corps disparus, enfuis. Suspendus, ils flottent, irréels, blancs, vides ! 

Depuis quelques années, Fanny Alloing s’applique à saisir le murmure des anges.

Elle dit : « j’aime les gens et je suis chacun d’eux » Le moulage est un moment primordial, un temps décisif, échange silencieux et concentration. Formes pures, figées, les corps émergent lentement, immaculés, ouverts. Visages immobiles, pâles, sans regard. Impassibles, en aucun point, troublés par notre prétentieuse agitation, ils restent là, hors du monde et cependant tout près de nous, bienveillants, protecteurs, anges gardiens. La légèreté des matériaux, bandes plâtrées, soie, papier, laisse voir comme de la peau en transparence, l’intérieur autant que l’extérieur. La profondeur révélée derrière l’apparence. Il se dit là quelque chose sur la fragilité de la forme humaine ; on chuchote un au-delà de la chair !

Abandonnées lors d’un passage sur la terre ces blanches chrysalides ne seraient-elle pas justement l’enveloppe de l’âme ? Une porte s’est ouverte, nous sommes invités à méditer. Sans bruit et avec infiniment de douceur, nous sommes conviés à contempler l’inconnu, le grand vide, l’immensité à laquelle nous appartenons. Dans la tendre lumière d’une chapelle, une cérémonie paisible est offerte à nos regards ; elle témoigne des cycles de l’existence, nous conte le passage du temps, les transformations de toute une vie. Et si ces êtres pâles, si tranquilles et si beaux nous parlaient simplement de la disparition des corps, de la mort inévitable. 

Retrouvez l'exposition « Ce qu’il reste des anges… » de Fanny ALLOING du 1er  juillet au 30 août 2009 à l’espace Saint Louis (Ville Haute). Vernissage le Mercredi 1er Juillet à 18h30. Organisée par l'association "Expressions".

Beauté et fragilité du chemin : « être et disparaître ».

Repost 0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 06:00

Avec une trentaine de rapports, cette séance du Conseil Municipal était constituée de trois points importants :



Le compte administratif : Voté bien que l’opposition se plaingne du peu de réalisations effectuées durant l’année.


La réhabilitation du centre ville : L’opposition interroge Madame le Maire concernant des ossements qui auraient été retrouvé dans les chantiers de la rue Bar-la-Ville (affaire qui n’avait, à ce jour, était dévoilée dans aucun média). Madame le Maire leur répond que « des ossements ont effectivement été retrouvés. […] Après en avoir discuté avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles, j'ai mandaté cinq salariés de la ville, durant plusieurs jours, pour les recueillir et les placer dans des urnes. Ils ont, ensuite, été emportés dans une chapelle où ils resteront durant six mois comme le préconise la loi. Par la suite, ils seront sans doute incinérés ».


Le centre nautique : Depuis quelques semaines maintenant, nous entendons parler du bassin extérieur de la piscine de Bar-le-Duc. Lors de ce conseil, Madame le Maire a fait voter le transfert de la totalité du centre nautique barisien au Conseil Général.
L’opposition tente alors de débattre sur la fermeture du bassin et sur les maladresses autours de son annonce. Martine Huraut, chef de file de l’opposition déclare : « Vous avez pris une décision politique un peu trop rapidement », Madame le Maire lui répond de manière amusée : « Promis juré, je crache par terre, je ne le referai plus ! ».
L’échange continu et Martine Huraut affirme « J’ai le sentiment que nous ne répondez pas à l’attente des barisiens, vous bottez en touche pour jouer la montre !  Une réparation à minima pour que les barisiens puissent bénéficier de leur bassin cet été est totalement envisageable ! », Nelly Jaquet lui répond : « Notre population a baissé, doit-on encore conserver un deuxième bassin ? ».
Afin de rappeler les éléments à l’assemblée, Bernard Dolizy, membre de l’opposition, prend la parole : « Vous constatez une fuite en septembre 2008. Vous nous annoncez que vous fermez la piscine le 16 mars 2009. Lors d’une réunion publique, le 09 avril 2009, vous nous dites que vous avez contacté la DDASS qui vous aurait indiqué que la remise aux normes était obligatoire, alors que vous ne contactez la DDASS pour la première fois que le 09 mai 2009, soit, jour pour jour, un mois après ! Le piège se referme autour de vous ! ». L’opposition, par la personne de Martine Huraut, indique donc sa position : « Nous sommes favorable à ce que l’on répare cette fuite et que l’on engage une réflexion sur les différentes hypothèses et niveaux de réhabilitation possibles de cet équipement, comme le préconise d’ailleurs le rapport de la DDASS ». Mais Nelly Jaquet semble en avoir décidé autrement, et après quelques dizaines de minutes de débat, elle passe tout de même au vote le transfert du centre nautique (voté par la totalité de la majorité, l’opposition s'abstenant) alors qu’elle annonçait quelques minutes avant que son Adjoint aux Sports était revenu du Conseil Général dans l’après-midi avec un courrier du Président indiquant qu’il ne souhaitait pas du tout le transfert de cet équipement.
Le collectif présent dans la salle réagit dès la sortie du Conseil : « Madame le Maire joue la montre, elle fait voter un transfert qui ne se fera pas pour pouvoir bloquer toute action possible et ne pas réparer la fuite avant cet été ! »
C’est devant l’incrédulité de la salle que le Conseil Municipal s’est achevé. Le collectif, lui, « espère encore que Madame le Maire va se rendre compte de sa bêtise et la réparer au plus vite… »

 

Repost 0
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 06:00

Le Collectif « Touche pas à ma piscine » appelle les opposants à la fermeture de la piscine extérieur de Bar-le-Duc à se mobiliser lors du prochain conseil municipal.

 

Dans son dernier communiqué de presse, le Collectif déclare :

 

« Nous déplorons donc dans la gestion de ce dossier le manque de volonté et la mauvaise foi, nous aurions souhaité que nos élus se battent davantage pour le maintien d’un équipement emblématique aussi apprécié de la population. Madame le Maire a déclaré à la presse dès le mois de mars à propos de ce dossier que « faire de la politique c’était parfois avoir le courage de renoncer », nous en convenons mais pas avant d’avoir essayé ! »

 

« Nous affirmons que la fermeture du bassin extérieur de la piscine cet été est le résultat d’une mauvaise volonté caractérisée de la part de l’équipe municipale. […] La réparation de la fuite n’oblige en aucune façon à la remise aux normes du bassin (cf. rapport de la DDASS). Il était donc tout à fait possible de procéder à cette réparation (peu coûteuse en dépit des multiples annonces) ainsi qu’à celle des quelques carrelages fissurés (entretien normal) pour ouvrir le bassin cet été. »

 

« Au lieu de cela, Madame le Maire nous a dit vouloir demander lors du prochain Conseil Municipal au Conseil Général le transfert du Centre nautique au nom de son « intérêt départemental » mentionné lors de la séance au Conseil Général du 11/06/09.

Nous doutons de la sincérité et du sérieux de cette proposition, d’autant que lors de la précédente entrevue avec Madame le Maire, le 13/05/09, elle nous déclarait qu’il ne fallait pas compter sur le Conseil Général pour des subventions. Et là nous devrions croire en la sincérité de sa démarche ! Le Conseil Général n’a pas vocation à prendre en gestion directe un centre nautique (qui serait plutôt de la compétence de la CODECOM nous semble-t-il). A nos yeux cette démarche relève davantage de la manœuvre politicienne que d’une réelle recherche de solution politique au problème. »

 

 

Le Collectif appelle donc toutes les barisiennes et tous les barisiens à se mobiliser pour le maintien de ce bassin en venant assister au prochain Conseil Municipal, le jeudi 25 juin 2009 (aujourd'hui), et en y portant un gilet jaune de sécurité. Le rendez-vous est donc donné ce soir, à partir de 17h, dans la cour de la Mairie.

Pour retrouver l'intégralité du communiqué de presse du Collectif cliquez ici.

Repost 0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 06:00

Samedi 20 juin, de 14h à 17h, le bassin extérieur de la piscine de Bar-le-Duc était ouvert au public.

A leur arrivée, les visiteurs ont pu découvrir une eau verdâtre dans un bassin à moitié vide. « C’est comme ça chaque année avant qu’on la nettoie et pour ce qui est de la structure du bassin et des plages, l’état semble totalement correct ! » nous confie une barisienne.

Pour indiquer l’endroit de la fuite et le coût des travaux, l’Adjoint au Maire en charge des Sports avait fait le déplacement. Il les chiffre à 300 000 € (bien loin des 2 000 000 € initialement prévus par sa majorité), en comptant la réparation de la fuite (56 000 €), le changement des filtres (107 000 €), la réparation des goulottes et carrelages (107 000 €) et une maîtrise d’œuvre et un contrôle des travaux (28 000 €). Certains membres du Collectif « Touche pas à ma piscine » présents sur les lieux ont alors analysé ces chiffres : « Le remplacement des filtres fait partie des coûts de fonctionnement, il ne peut donc pas être imputé à ce budget, et pour ce qui est de la réparation de la fuite, le tarif annoncé comprend un remplacement total de la canalisation en question, or, de nouveaux systèmes, (comme une chaussette que l’on introduit dans le tuyau percé) permettent de réparer ce type de fuite pour un bien moindre cout ! Encore une fois, ils veulent noyer le poisson ! Nous préconisons donc, comme le rapport de la DASS reçu par la ville le 9 juin 2009 le propose, qu’une réparation de la fuite à cout réduit soit réalisée et que la ville engage ensuite une réflexion globale sur le devenir de ce bassin, en associant le collectif ainsi que la population ».

Alors que le Collectif devrait être reçu, à nouveau, ce matin par Madame le Maire, ce dossier reste épineux. De quelques sources sûres, nous savons qu’il devrait être débattu en Conseil Municipal le jeudi 25 juin prochain à 18h15 en Mairie de Bar-le-Duc (Salle du Conseil, au premier étage).

Repost 0
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 06:00




Aujourd’hui, 21 juin, c’est la 28ème édition de la Fête de la Musique. Pour cette occasion, retrouvez des animations dans toute la ville à partir de 16h et jusqu’au bout de la nuit.



De nombreux commerçants ont installés des scènes et le célèbre Boulevard de la Rochelle sera fermé à la circulation pour permettre aux barisiens de célébrer cette fête comme il se doit.

Consultez le programme sur
www.fetedelamusique.culture.fr (cliquez sur le lien puis entrez "Bar-le-Duc" dans la case "Ville")

Repost 0
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 13:00

Dans les meilleurs potins de la semaine, on retiendra sans doute le petit bafouillage du Secrétaire Général de la Préfecture lors de la cérémonie de commémoration de l’Appel du 18 juin à Bar-le-Duc.

En effet, lors de la lecture de la lettre de Monsieur Jean-Marie Bockel, Secrétaire d'Etat à la Défense et aux Anciens Combattants, la langue du représentant du corps préfectoral semble avoir fourché puisqu’il a transformé le Maréchal Pétain en « Maréchal POTIN »…

Ce que l’histoire ne raconte pas, c’est si cela était un coup de pub pour notre blog ou non ?

Nous profitons, aussi, de cet article, pour vous informer que notre département va prochainement changer de Préfet. Nous saluons Monsieur Evence Richard (Ancien Préfet de la Meuse, qui devient Préfet des Landes par décision du Conseil des Ministres du 10 juin dernier) et souhaitons la bienvenue à Monsieur Eric Le Douaron (Ancien Directeur des Services Actifs de la Police Nationale, Chargé de la Direction Centrale de la Sécurité Publique, qui devient Préfet de la Meuse par décision du Conseil des Ministres du 10 juin dernier).

Repost 0
Published by BarFixe - dans Indiscrétions
commenter cet article
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 13:13

Hier, lors d'une séance plénière du Conseil Général, les représentants des cantons (y compris les deux Conseillers Généraux étant aussi les Adjoints au Maire de Bar-le-Duc) ont voté l'urgence à débattre sur la fermeture de la "piscine découverte de Bar-le-Duc".

Le Vice-Président, Sylvain Denoyelle, rappelle dans son "voeu d'urgence" que : "ce lieu de vie, où la mixité sociale est un exemple, permet également aux plus démunis, qui n'ont pas les moyens de partir en vacances sur le littoral, de gouter aux plaisirs nautiques. L'annonce de sa fermeture a bouleversé la population locale et plus de 3 500 personnes se sont mobilisées sur une pétition, en quelques semaines, autour d'un collectif. Une fuite d'eau dont la réparation est estimée aux environs de 45 000 € serait à l'origine de cette condamnation."

Et comme les prévisions météorologiques semblent annoncer un été presque caniculaire, il ajoute que "la fréquentation pendant deux mois d'ouverture (4 mois auparavant) oscille entre 15 000 et 30 000 visiteurs pour les saisons les plus chaudes. La capacité de la piscine couverte voisine, limitée à 315 personnes, limite l'acceuil des baigneurs alors que le bassin découvert et son entourage peuvent acceuillir 900 personnes" avant de rappeler que "le développement des piscine privées et bassins en plastique est évidemment anecdotique par rapport à ce bassin de 50 m de long sur 19 m de large."

C'est après ce constat que le Vice-Président indique que le Conseil Général s'étonne que la municipalité barisienne n'ai fait aucune demande de subvention auprès de l'instance départementale alors qu'elle a financé les dernières modifications de ce même centre nautique ou de ceux d'autres villes meusiennes : "Le Conseil Général est surpris d'une décision pour laquelle il n'a pas été associé alors qu'il est toujours pour le financement des équipements, comme en 2003 pour le chauffage de cette piscine et la construction ou la remise aux normes des autres piscines (Verdun, Ligny, ...)". Ce qui semble confirmer que la municipalité barisienne n'aurait pas tout mis en oeuvre pour sauver sa piscine extérieure de Bar-le-Duc et confirme les soupçons du Collectif "Touche pas à ma piscine".

Une affaire à suivre après le 9 juillet, date de présentation du prochain Schéma Départemental des Equipements Sportifs.

Repost 0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 06:00


En allant effectuer votre devoir citoyen, ce dimanche, avez-vous regardé les panneaux électoraux qui se situent devant les douze bureaux de vote de notre ville ?

Si oui, vous avez sans doute découvert qu’un nouveau parti, le parti de la fête, pointait le bout de son nez dans le quartier de Marbot-Hinot.
En effet, certains emplacements de ces panneaux étaient recouverts d’affiches vantant les soirées du week-end d’une discothèque d’un département voisin. Un acte, certes bien peu civique, qui cache peut-être un message subliminal ? Certains voudraient-ils remplacer la vie politique par la vie de la nuit ?

Alors, à quand la soirée « Vintage, le meilleur des années 80 » au Parlement Européen de Strasbourg ?

Repost 0
Published by BarFixe - dans Indiscrétions
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 06:00

Voici un message que deux de nos plus fidèles lectrices nous ont envoyé. Elles y parlent d'un article tiré de l'Est Républicain :

" Voici la solution idéale que Madame Jaquet devrait mettre en place au plus vite pour le bien être de ses chers concitoyens : Une piscine-spa gonflable « pratique et ludique » pour pas cher !

Elle saura peut-être élaborer un plan de financement qu’elle n’a pas pu / su / voulu /  construire pour la rénovation du bassin extérieur de la piscine de Bar Le Duc.

Voici l’article de presse avec toutes les coordonnées de la société qui propose ce matériel. Nous sommes certains que l’enthousiasme de son créateur sera vite contagieux et que Madame Jaquet  succombera au plaisir de buller en paix ! "

Pour lire l'article de l'Est Républicain, cliquez sur l'image.

Repost 0
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 06:00


Depuis quelques jours déjà, vous avez certainement dû constater l’installation d’une petite cabane blanche dans la rue Martelot. En s’approchant de plus près, on peut lire « WC » sur la porte de cette cabane. Un de nos lecteurs, incrédule, nous a donc écrit une petite bafouille afin de nous demander ce que ces WC faisaient là. La réponse est tout simple chers amis, il ne s’agit pas de nouvelles toilettes publiques mais tout simplement de toilettes qu’une entreprise privée met à disposition de ses salariés travaillant sur le chantier de rénovation d’une maison située à ce même endroit.

Et pour les barisiens ne faisant pas partie de cette entreprise ? Il leur faudra se retenir jusqu'au boulevard de la Rochelle où se situent les "vraies" toilettes publiques municipales !

Repost 0
Published by BarFixe - dans Indiscrétions
commenter cet article