Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue...

Bienvenue sur le site de la BarFixe! Le but de ce blog est de réveler les dessous de la vie locale et/ou politique de Bar-le-Duc. Bien entendu, toutes les personnes le souhaitant peuvent intervenir en laissant des commentaires sur chacun des articles. Un droit de réponse vous est aussi réservé si vous vous sentez personnellement concerné par un de nos articles. Pour exercer ce droit de réponse, ou pour nous communiquer des scoops ou infos bouillantes, n'hésitez pas à nous faire parvenir vos photos et/ou articles à barfixe@live.fr .
Pour recevoir les articles de BarFixe, dès leur parution, dans votre boite mail, inscrivez-vous à notre newsletter gratuite (pour en savoir plus
cliquez ici).

Prochains Conseils :

Prochaines réunions publiques du Conseil Municipal :



Prochaines réunions publiques de la Communauté d'Aglomération Meuse Grand Sud :



Ces réunions publiques se déroulent à 18h15 dans la salle du Conseil Municipal, en Mairie de Bar-le-Duc.

21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 06:00


Comme le relatait l'Est Républicain samedi dernier, le gala de catch qui a eu lieu vendredi soir fut un véritable succès aussi bien lors de la séance de 18h que lors de celle de 20h. En effet, toute la soirée les protagonistes de ce sport de combat ont offert un magnifique spectacle aux visiteurs venus nombreux. D'ailleurs, devant ce succès, peut-être aurons-nous droit à trois galas de catch l'année prochaine ?

Ce que nous apprenons dans l'édition de dimanche de ce même journal c'est que le speaker de la manifestation a su, lui aussi, se faire remarquer ! Le présentateur du gala s'est quelque peu trompé sur le prénom de notre mairesse et l'a appelée, à plusieurs reprises, Véronique... Heureusement, Madame le Maire ne s'est pas fachée en montant sur le ring et n'a pas plaqué le présentateur au sol... Mais son adjoint aux sports "préféré" s'est bien chargé de corriger (verbalement bien sûr) le speaker !

Repost 0
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 06:00

Laver son linge sur la place publique, telle est l’aventure qu’a relevé un célèbre professeur d’art plastique barisien ce week-end.
En effet, en vous promenant dans la cité des Ducs vous avez certainement croisé des fils à linge servant de support à des œuvres d’art. Cette opération d’envergure mondiale (puisque très populaire dans de nombreux pays tels que la Chine, le Mexique, les Etats-Unis, l’Allemagne ou encore l’Arabie Saoudite) est une "installation artistique éphémère qui consiste à rassembler en un même site les réalisations d’une « famille » qui s’ignorait jusque-là, chacun peut y prendre part."

Une exposition l’espace d’un week-end qui a pu embellir quelques uns des lieux les plus fréquentés de la ville (Place Reggio, Place des Minimes, Rue Maginot, Rue Rousseau, etc) ou encore certains de nos établissements scolaires (comme le Lycée R. Poincaré ou l’école Bradfer).

Si vous n’avez pas eu le temps de voir la Grande Lessive barisienne ne vous inquiétez pas, une autre édition de cette opération devrait avoir lieu l’année prochaine. Alors à vos pinceaux et à vos pinces à linges, vous n’avez qu’un an pour préparer vos plus belles créations !

 

 

Repost 0
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 06:00

Bonne nouvelle pour les barisiennes, les barisiens et les amateurs de culture, hier, dans l’Est Républicain, madame le Maire de Bar-Le-Duc a annoncé qu’après avoir analysé de manière objective les chiffres de la fréquentation et des retombées économiques de l’édition du Festival RenaissanceS de cette année (38 000 visiteurs comptabilisés) elle décide de maintenir cet évènement cher aux barisiens.

En effet, il y a près de neuf mois notre mairesse avait évoqué la suppression une année sur deux du désormais très célèbre festival à cause d’un possible gèle des subventions étatiques pour ce genre de manifestation. Cependant, elle semble revenir sur ses pas et déclare à nos confrères : « Il semblerait que l’Etat s’oriente sur un maintien des dotations l’an prochain ».

Est-ce un cadeau de rentrée de notre Maire à ses administrés ?

Est-ce que Madame le Maire s’était avancée un peu vite concernant le gèle des aides de l’Etat qui ne semble pas avoir lieu ?

Ou peut-être, tout simplement, que cette polémique avait été montée de toute pièce afin de faire partir le plus rapidement possible l’ancien Directeur des Services Culturels de la Mairie ?

Repost 0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 06:00

Enfin de retour, la rédaction de BarFixe, vous propose de commencer la semaine en douceur avec la promotion de l’exposition de Patricia ERBELDING pour l’association Expression :

 

"Il existe une artiste qui séjourne, au calme, près de la place de la Bastille, toujours vêtue de noir, le pinceau entre l’ombre et le ciel.

Patricia Erbelding ne choisit guère la couleur, celle qui envahit les murs d’ici, frénétique, celle qui fouille les yeux trop fort. Dans un espace agencé en forme de carré, je suis allé la rencontrer récemment. Refusant les excès, elle compte ses gestes tel le lissier la laine. L’artiste passe un long temps devant la toile tendue, sur un châssis de bois, enclouée, rencontre par la suite. A l’inverse des autres, elle ne craint pas le blanc qu’elle utilise sans cesse. Elle l’invite à demeurer au silence avant de déployer toutes ses nuances. Certes la toile essaie de crier, mais en dedans. Qu’importe si derrière les doigts du peintre la ville gronde, geint, se désespère de n’être souvent que spectacles inter changés, cette artiste peint la multiple blancheur, d’abord celle des astres, du désert, des gazelles qui ont cessé les grands  bonds. Puis viennent quelques traces resurgies brûlées de la nuit des temps, ocre et fauve ensemble. Un être très rapide pourrait penser que les tableaux de Patricia Erbelding refusent de s’offrir. Erreur. Dans le tréfonds, affleure une étendue liquide, tombée pour le pinceau, de l’épaisseur des gouttes de rosée, fébrile quand on se hisse de ce côté. Pareilles au bambou, brun une fois qu’il est mort, l’artiste dans son silence trace ainsi des lignes étroites en guise d’épaule, en guise de genou. Pour le regard attentif, cette chair fut intense et, désormais sans l’ombre, son détachement déroute, fascine. La toile lente commence comme face à l’incendie une forêt s’affirme immense… 

Quel piège réside ici que le peintre devine ? La nuit est survenue pendant notre entretien, affrontant les toiles blanches de Patricia Erbelding. J’ai quitté l’endroit rare en laissant sur ces murs vibrer une lumière. Il s’y mêle un secret."

 

Les œuvres de Patricia ERBELDING sont exposées à l’Espace Saint Louis de Bar-Le-Duc (Ville Haute) jusqu’au 11 octobre 2009.

 

Repost 0
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 06:00




Voici un mail d’une de nos lectrices. Il concerne notre célèbre Festival RenaissanceS et semble remettre en cause la sécurité de celui-ci :

 

« Cette année, le Festival Renaissance, était synonyme de sécurité maximale. En effet, je m'explique, nous avons tous pu constater qu'une armée d'agents de sécurité accompagnés de molosses se trouvait à chaque coin de rue. Mais faisaient-ils partie de la programmation ?
Cependant, en voulant nous mettre à l'abri de la pluie dimanche, nous ne nous sommes pas mis à l'écart du danger !!! Comme le prouvent les photos ci-jointes, tout était réuni pour clôturer cet événement en un énorme feu de la Saint-Jean : la paille et l'électricité pour créer l'étincelle, mais dieu merci l'ampoule cassée servait seulement de réserve d'eau et non d’éclairage. Finalement la nature fait bien les choses !!! 
»

Repost 0
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 06:00

Ce dimanche, sous le kiosque du parc de l’Hôtel de Ville, le très connu Corbier est venu présenter ses nouvelles chansons dans le cadre d’une tournée nationale.
Corbier, qui s’est rendu célèbre en présentant, aux côtés de Dorothée, Ariane et les autres, le Club Dorothée durant de nombreuses années, n’a pas beaucoup changé, il a toujours autant d’humour et de joie de vivre. C'est donc lors de son passage dans la cité des Ducs qu'il a offert aux barisiens un spectacle haut en chansons et en rigolades qui semble avoir conquis la grande majorité du public.
Voilà qui a dû rappeler des souvenirs à tous les enfants qui étaient venus lui apporter des brosses à dents lorsqu'il était venu avec tout le Club Dorothée place Reggio il y a maintenant plusieurs années.

Repost 0
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 06:00



Mardi soir, à la côte Saint Catherine, s'est déroulé l'incontournable spectacle de la Fête Nationale Française. C'est Eric Frasiak qui a ouvert le bal avec un concert plein de rythme. Il fut suivi d'un feu d'artifice haut en couleur avec un nouveau système pyrotechnique qui a permis au public de découvrir de magnifique coeurs de couleur dans le ciel barisien. Sans doute une déclaration d'amour de la part de la municipalité?

Repost 0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 06:00

Voici un article qu'un de nos fidèles lecteurs nous a envoyé :

"Nouvelle discipline sportive à Bar Le Duc : Le saut de grille !

En effet, franchir la grille du stade de Marbot par la verticale reste la dernière solution quand celle-ci reste désespérément fermée avec pour seul indication deux feuilles A4 collées à même la grille et indiquant : "Fermeture pendant les vacances après 17h et le Week End". Quelle peut-être la réaction des pratiquants de la course à pied et des responsables des clubs (qui travaillent après 17 heures) utilisant cet espace même pendant les vacances pour préparations aux différents championnats régionaux et nationaux? Le saut de grille !!! Et ce au risque de se fouler une cheville à la réception !

Cette fermeture pourrait se justifier par la nécessité de garder propre les vestiaires jusqu'à la rentrée, mais pourquoi interdire l'accès à cette belle infrastructure aux coureurs réguliers et autres utilisateurs (familles qui laissent leur enfants circuler sur des petits chemins relativement bien sécurisés...)

Si la ville de Bar le Duc veut continuer de voir, dans la presse, de beaux articles sur les performances sportives de ses athlètes (ou pouvoir continuer à distribuer de jolis trophées du Sport), il est important de laisser à ces derniers la possibilité de s'entraîner... A bon entendeur !!!"

Voilà mon cher, le message est passé !   ;-)

Repost 0
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 06:00



INFORMATION :

Comme tous les ans, un défilé à l'occasion de la Fête Nationale aura lieu à Bar-le-Duc, en présence des plus hautes autorités militaires du département, ce 13 juillet à partir de 18h45. Les festivités seront suivies d'un vin d'honneur à la Salle des Fêtes de l'Hôtel de Ville.

Le 14 juillet, un spectacle et un feu d'artifice seront aussi organisés à la Côte Sainte Catherine.

L'ensemble de la rédaction de BarFixe vous souhaite une bonne Fête Nationale à tous.

Repost 0
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 06:00

Ce week-end a eu lieu la 12ème édition du Festival RenaissanceS de Bar-le-Duc. Un festival qui semble bien moins apprécié que les années précédentes. Et ce n’est pas la fréquentation qui nous fera mentir puisque si le dimanche les allées du Marché RenaissanceS étaient combles, le samedi la Ville Haute semblait un peu désertée (cela est sans doute dû à l’absence de navettes gratuites avant 19h00 pour rejoindre le quartier renaissance).

 

Et pour ce qui est de la programmation, les badauds, là aussi, ne semblent qu’à moitié conquis. En effet, beaucoup se sont plaints du manque de théâtre de rue et d’animations diverses sur le Marché ainsi que de la très considérable diminution de représentations gratuites.

 

Cette réduction massive de spectacles les rendait presque tous inaccessibles au moins 30 minutes avant leur début, la foule s’y rendant le plus tôt possible afin d’essayer d’en voir au moins un... A noter que des représentations payantes s’étaient aussi glissées dans le programme pour des tarifs allant de 2€ à 15€ pour certains spectacles.

 

Le spectacle du samedi soir (à 22h30), lui, a rencontré un franc succès puisque une population monstre s’était donnée rendez-vous sur la place Reggio. Un spectacle (nommé « La Perle 2 ») mettant en scène des poissons multicolores, hippocampes, calamars et autres méduses géantes qui donnaient aux spectateurs une véritable impression d’être dans un aquarium extraordinaire. Seul petit hic pour cette représentation : la pieuvre géante qui devait libérer la perle du méchant poisson n’est jamais venue… Un problème technique a obligé la troupe très professionnelle à faire sans, et ce, sans même que le public ne s’en aperçoive.

 

Un doute persiste : la municipalité sera-t-elle aussi professionnelle que la troupe des « Plasticiens volants » ? Arrivera-t-elle à supprimer, petit à petit, un festival d’aussi grande renommée que le nôtre sans mettre en colère une bonne partie de la population barisienne ?


(Crédits Photos : Anne Febvay)

Repost 0